jeudi 24 mars 2016

Trail Entre Chien et Loup, le compte-rendu de Stéphane

Un petit CR des 28 km de Droue



Arrivé de bonne heure à Droue, je me gare près de l'arrivée, pour pouvoir me changer rapidement. Je vais  chercher mon dossard, mais il fait très froid malgré mes 4 couches de vêtements. Je me demande ce que je fais là.... Puis Mumu arrive; on cause en se préparant et on va s'échauffer doucement; je croise David Lebray, je le salue et lui souhaite une bonne course.

Au moment du départ, il fait moins froid car le vent semble tombé; ça part très vite, je laisse Mumu devant car je sais que je vais revenir sur elle dans le 2° km, dans le bois où c'est assez technique; il faut faire attention aux troncs en travers, aux branches, aux racines... Arrivés en bas, c'est la route et ça va mieux; on va prendre un bon rythme pendant plusieurs kilomètres mais on se fait doubler par une féminine et une autre arrive à notre hauteur. On laisse la 1° filer, et on reste avec l'autre jusqu'au 13° km environ; on a déjà allumé la frontale. Il y a des montées techniques, où on s'essoufle vite.  A un moment, on est rejoint par les coureurs du 9 km et certains se faufilent au milieu de notre convoi de 3 personnes; j'en profite pour dire à Mumu d'accélérer dans une côte bien grasse car notre poursuivante est bloquée par des coureurs moins rapides. Et là, c'est parti: Mumu, qui jusque là attendait derrière la fille, accélère; je sens qu'elle est bien, je reste devant pour éclairer et l'encourager; le rythme est élevé, l'autre fille ne reviendra pas; mais pas d'arrêt au 2° ravito, on fonce! Il y a encore de belles montées et des descentes abruptes ( 650 m de D+ au total). Vers le 25° km, Mumu me tient la main, elle est heureuse de garder cette 2° place; mais au moment de passer une passerelle, un commissaire de course annonce le classement des filles, et peu de temps après notre passage, on entend "3°" . On comprend alors que notre poursuivante revient sur nous très rapidement; Mumu souffre, souffle, elle a du mal à respirer et le rythme a bien baissé; à 300m de l'arrivée, la frontale de la 3° est 20 secondes derrière nous; une dernière bosse très dure et on finit à fond; une bise et soudain, surprise, la féminine arrive, mais ce n'est pas celle qu'on attendait; c'est la 4° ! Avec 500m de plus, elle nous aurait dépassé sans problème! Encore un podium pou Murielle après celui de la semaine passée à Cloyes.
Pour moi, belle sortie de 2h54 et 28km en attendant le marathon de dimanche dans le bois de Vincennes. Pour l'instant, il est maintenu malgré les nouveaux attentats.

J'ai une pensée pour ma famille lointaine de Belgique.
Steph- je suis Bruxelles

Aucun commentaire: