mercredi 27 janvier 2016

45 O'Night, le compte-rendu de JP

JP avec Hugo notre ami pompier de Dreux
45 O’night
Cette 45 , je l’attendais avec impatience tant on s’y amuse. C’est une course vraiment ludique ou les choix se font en fonction de la forme du moment. Au moins pour ceux qui ne peuvent prétendre à la victoire car seuls quelques rares coureurs arrivent à faire le plein. Mais bon , en 4H on a le temps de faire des choix. 
Le départ est donné à 18H15 , frontale allumée ! La nuit tombe et un beau clair de lune se prépare. Je prends 1 bonne minute pour me décider de mon itinéraire. Je choisis le sens horaire pour faire le tour de la carte en prenant les extérieurs et les balises les plus chères. Plus le chiffres est gros , plus elles rapportent. 
La mise en jambe se fait tranquillement dans le village et puis direction « da silva » (comme dirait Luis). Pas de problème pour les 8 premières balises et ensuite je fais un petit écart sur la 51. Je choisis de ne pas m’attarder et je continue ma route. Les choix tactiques sont variés et je ne vois pas beaucoup de lucioles alentours. Je continue au sud car il y a beaucoup de points et je fais un premier jardinage mais j’insiste un peu car cette balise n°80 compte double. Petit détail , elle n’est pas réfléchissante et il faut etre précis pour l’attraper. Elle est bien cachée au milieu d’un bouquet d’arbres et notre ami Hugo ne la trouveras pas (je ne sais pas encore qu’il participe à cette CO. 
Les 3 balises suivantes à 90 points chacunes me mettent en confiance et , hélas , je commet l’irréparable. Au sortir de la B93 , je me trompe de chemin et mon droite gauche prévu m’entraine dans un mauvais secteur. 36 mn sans voir de balises , beaucoup trop de temps perdu pour espérer bien figurer. 2 azimuts dans le vide avant de corriger mon erreur. Dur dur pour le moral. 
Je poursuis mon tour de carte et avec 3H d’effort dans les jambes et le brouillard qui tombe , je refais 2 / 3 approximations de 10 mn par balise. Il est temps de rentrer . Je suis tout en haut de la carte et je file vers l’arrivée en ramassant tout ce qui se trouve sur ma route mais je ne fais aucun détour. Je rate la 62 et la 92 (qui ne m’auraient rien apporté du reste).
 J’arrive en 3H57 pour 4H prévu , bon timing ! La moitié des balises seulement , j’aurais aimé en faire une petite cinquantaine.
Belle course que cette 45 O’night , une belle carte et en plus j’avais mis mes belles chaussures. La ligne franchie , je découvre notre ami Hugo déjà gavé de crèpes au nutella , car c’est sans doute pour cela qu’il est rentré 30 mn avant la barrière horaire. On trinque d’une bolée de cidre en se donnant rendez-vous à la « Cole étoilée » mi-février.
Mais avant un autre rendez-vous m’attend , le raid normand. La aussi on devrait bien s’amuser !
jp



Aucun commentaire: