jeudi 19 décembre 2013

Saintélyon, le compte-rendu d'Isabelle

Très joli parcours que celui du 60ème anniversaire de la Saintélyon! 
L'arrivée fut bien plus sympa que celle de l'édition précédente (2006) et j'ai eu le temps d'admirer les paysages du lever du soleil (que j'ai pu observer grâce à un coureur qui m'a fait la causette à cet instant précis: 8h05 exactement!) au zénith! (Rassurez-vous, je n'ai pas vu le coucher du soleil..)
Ravie d'être finisher car ce n'était pas gagné... 


Pas facile d'enfiler ce dossard chasuble, mais l'anagramme de 1958 sur le dos, Isabelle ne pouvait pas faire une mauvaise course...

Au départ de la salle, comme d'hab', l'électron libre perd ses équipiers maratouristes.. C'est donc seule que je rejoins la ligne de départ dans le dernier sas:+ de 11h00. Dommage, j'aurais bien aimé souhaiter une bonne course à toute l'équipe et + particulièrement à Joëlle puisque c'est elle qui est à l'origine de ce départ sur 75km.. 
Lancée avec une bronchite que je tenais depuis + de 3 semaines et en fin de soin d'un problème au mollet gauche, sans grand entraînement... je me suis dit qu'il allait falloir jouer la sécurité. J'ai donc mis en œuvre les conseils de mon ostéopathe, pris le temps de bien m'hydrater aux ravitos et je suis arrivée sans forcer au 68ème km (dernier ravito). 
En repartant, j'ai senti un début de contracture derrière la cuisse gauche. J'ai donc opté pour la marche rapide sur les 7 derniers km, soit 10mn exactement au km. A14h02, je passais sous l'arche de la ligne d'arrivée: super! 
Dommage qu'en jouant la tortue, je n'ai pas eu le droit à un T-shirt finisher à ma taille.... 
Et pourtant........je l'ai fait!
Aucune douleur au mollet pendant la course, bronchite terminée au retour: un bon remède qui ne coûte pas cher à la sécu!
Isabelle



Coach Pascal en pleine séance d'enfilage de lampe frontale  à  Isabelle

Finisher ! Bravo Isabelle...

1 commentaire:

Anonyme a dit…

qui va piano va sano!

bravissimo

steph