mercredi 29 janvier 2014

45 O'Night: une course ratée pour David L.

Salut à tous,
2ème course d'orientation de nuit sur Orléans et grosse claque, mais bonne leçon pour samedi prochain pour ma 3ème CO sur le 78.
Résultat, avant dernier de ma caté!!soit 25ème sur 26!!!

L'objectif, c'était de faire le meilleur score en allant chercher des balises, si possible celles qui rapportent le plus de points, bien évidemment, les plus éloignées ou les plus difficiles à trouver. 4 grosses balises à "gros points" étaient cachées, mais à localiser à partir de 4 autres sur la carte, en prenant un azimut et une distance.

Bref, me voilà parti assez confiant, car de "Jour", j'ai jamais eu de gros problème de lecture de carte et pas vraiment besoin de sortir la boussole. Tout comme ma 1ère CO de nuit où il y avait suffisament de repères (étangs, relief, réseaux de chemins assez denses, limite de ville, etc) et la lumière des agglos du 78. C'était pas le cas à Orléans, bien plat et peu de chemins.



Dès le début je décide de chercher les balises à forts points, donc je dois traverser la carte. Au passage je pointe une 1ère balise, les chemins sont dans un état déplorable, je dirais marécageux! Galère la progression. Je repère une balise d'appui pour rejoindre une des 4 balises "jackpot". Je pointe la balise et lis les infos: 22° et 250m. Là, bien sûr, faut sortir la boussole. Je fais vite car je vois des frontales. Je m'enfonce donc, au niveau distance je suis dans le flou. Pas grave je pointe l'azimut, je vais bien tomber dessus. Et non!

Bon, y'a quand même beaucoup de point donc je décide de faire marche arrière. Ouulaa, pas facile revenir sur la balise précedente. Heureusement, il y a plus de concurrents autour ce qui me permet de l'identifier. Je repars à Zéro! En avant, plus rigoureux. Un autre concurrent est parallèle à moi, mais au bout de 5 min toujours pas de balise. Je le vois mettre la flèche. Je continue, je commence à jardiner! J'ai pas envie d'abandonner, elle doit pas être trop loin. Je cherche au environ. RIEN. Bon, il faut se résigner et repartir vers d'autres balises.

Demi tour, j'avais traversé un chemin, y'a qu'à le retrouver pour se relancer. Et là, gros problème, je ne trouve plus le chemin, mais un ruisseau! Je ne comprends pas, enfin si, je me rends compte que je suis bien paumé! Pas une frontale à l'horizon! Aucun repère, je range la carte et décide de me déplacer vers le sud (normal, je remontais vers le Nord lors de ma recherche). Difficile de garder le cap, je traverse des taillis ou des buissons. Pas possible de voir au loin.

Celà fait bien 15mins que je tente de trouver un chemin et toujours RIEN. Pas un chemin! Oh punaise! Cà craint. Super sensation en plein milieu de la forêt, nuit noir. Bon, c'est pas non plus la forêt vierge, il me reste 2h avant la fin de l'épreuve, mais les blagues les plus courtes sont les meilleures. Je mets plus de rigueur sur l'azimut, je tends l'oreille, 15min supplémentaires s'écoulent et enfin j'aperçois des lumières. Franchement, OUF!

Mais je ne sais toujours pas où je suis! Je demande donc aux autres concurrents pour me relancer. Allez, reste 1h30, donc mi-parcours. Faut vraiment aller au fond de la carte pour pointer les grosses balises. La confiance en a quand même pris un coup. OK, j'en repère une ... sur la carte. En avant dans la forêt, mais de nouveau je jardine. c'est pas possible, elle est où cette foutue balise. Décidement, je n'y arrive plus. Je perds pied. Bon allez, il faut revenir sur le chemin. Euh, il est où au fait. C'est reparti! Par chance la forêt est moins dense donc je retrouve les frontales au bout 5 mins, mais je suis à nouveau paumé. Je demande donc on est sur la carte. les autres concurrents sont pas trop précis.

A ce moment, j'ai envie de rentrer vers la voiture. La comédie a assez duré! Je me joins à 2 coureurs pour trouver 2 balises tout de même, c'est bon pour le moral. Mais j'en ai quand même bien marre. Les chemins sont complètement pourris. On marche dans la flotte et la méga boue. Tiens un petit étang avec 3/4 balises. C'est sur le chemin du retour. Allez hop, je les trouve facilement. Il faut que je termine sur une bonne note poursamedi prochain, même si je sais qu'au final mon score sera minable.

Je suis plus trop loin de l'arrivée, reste 30 mins de CO. Y'a 1 balise point d'appui pour trouver une balise avec de trés gros points. Je trouve facilement la 1ère. Et là je me concentre. Je pointe convenablement l'azimut, mesure la distance sur la carte et repère la zone de cette fameuse balise "mystère". En arrivant, je ne suis pas seul sur la zone. Ah cette fois-ci, je suis enfin bon. Nous sommes au moins 4/5 à chercher, mais impossible de mettre la main dessus. Bon, c'est clair, on ne la trouvera pas! Reste 10mins, allez basta! Je rends les armes, euh le doigt pointeur! Je profite au moins du ravito au calme, à la David!

Aprés échange, quelqu'un me dit que la balise "mystère" avait peut-être disparue. Quand çà veux pas!

Bon, samedi prochain, je vis avec la boussole! J'ai trés envie de prendre ma revanche. La région sera peut-être plus facile à lire.

A suivre.
David.

Aucun commentaire: