samedi 25 janvier 2014

Semi-raid 28: le compte-rendu de JP

Salut,
mon CR28

Je ne devais pas y être et pourtant j’accroche  une nouvelle fois un (semi) raid 28 à mon tableau.Pas forcément   partant à la base, ce fut un plaisir que cette sortie maratouriste. Un peu plus tôt que d’habitude pour un dimanche matin ! 12 coureuses (r) de bout en bout , du jamais vu. Impossible de se sentir seul. La contrepartie était donc l’absence de compétition sportive si ce n’est dans les vannes envoyées de part et d’autre ….(suivez mon clavier). Il fallait juste tenir Mickey en laisse , impatient de partir à l’aventure nocturne. D’autant que Anne , en forme , était prète à suivre. Et bien non , nous ferons route commune avec 3 orienteurs ,impossible de se perdre. Quoique de nuit , on a parfois eu du mal à trouver la balise , petit rappel sur la bonne lecture de carte. De toutes façons , à 12 de front ,on balayait large !  Pas de balises bleues pour la nuit mais seulement les vertes obligatoires. Les barrières horaires décideront si nous mettrons du bleu sur nos cartes. J’ai trouvé le parcours agréable et pas trop téchnique mais alors qu’est-ce que c’était gras et usant. Heureusement , les passages d’eau (symbole du raid28 oblige) ne sont arrivés que vers la fin du parcours , juste après mon changement de chaussettes. 200m sous la route dans des buses de drainage remplissant leur fonction. Merci pour les cuisses et le dos.  C’est vers  11 heures que j’en ai eu un peu marre , le dessous des pieds en feu , j’avais hate de franchir la ligne d’arrivée. Cette gadoue permanente m’a vite montré mon manque de fraicheur , largement compensé par l’agréable troupette que nous formions. Plus il y a de fous et plus on rit , c’est bien vrai ! Et sans pression de résultat , il y avait plus de place pour la rigolade. Presque reposant. Dommage pour la perte de matériel de Sophie et Luis .J’ai bien aimé le comportement de notre ami Franco , chroniquement malade lors des grandes courses c’est ce qu’il m’expliquait quelques minutes avant de placer des mines à notre Mickey en forme pour etre le 1er à poinçonner les balises . C’est pas ça qu’on appelle de l’intox !? En tous cas bien divertissant.
Merci à Danye et Philippe d’avoir « équilibré » mon temps de sommeil en m’hébergeant. Sans oublier notre chauffeur de luxe insomniaque Pascal , disponible à l’aller et au retour.

JP (qui démarre cette année avec une 2ème CO , la 45 O’night)


JP l'equilibriste

Toujours le sourire pour JP


Aucun commentaire: